20211028shutterstock_389699368

Communiqué de presse 1er janvier 2023
2022 : une année sous tension pour le marché automobile français

01/01/2023

Temps de lecture : 4 minutes
  1. • Avec 1,529 million d’immatriculations de voitures neuves, 2022 enregistre
    les volumes les plus faibles jamais atteints depuis 1974
    • Les véhicules électriques atteignent 16% de part de marché en décembre
    • Marché du véhicule d’occasion : entre injonctions climatiques et pouvoir d’achat, schizophrénie annoncée

Une année charnière pour l’automobile en France

  1. Après un léger regain sur le marché des voitures neuves (VN) ces derniers mois, les ventes restent atones en décembre : elles stagnent totalisant 158027 immatriculations, d’après les chiffres de AAA DATA, l’expert de la donnée augmentée. En 2022, le marché des VN a observé une tendance générale baissière, déclinant de 8% sur les douze mois. Enregistrant un total de 1,529 million de voitures neuves immatriculées, un niveau largement en dessous de la barre de référence des 2 millions, l’année écoulée affiche les volumes les plus faibles jamais atteints depuis 1974 (1,524 million) et marque un tournant historique pour le marché du VN français.

  2. « Après une année 2020 marquée par le Covid, puis une année 2021 de pénurie de semi-conducteurs, 2022 acte l’entrée dans une nouvelle norme de marché : un marché qui, structurellement, ne progresse plus et auquel les constructeurs vont s’adapter en continuant d’augmenter leurs prix et en réorientant leur production sur des modèles qui répondent aux nouvelles contraintes environnementales », explique Marie-Laure Nivot, Responsable Intelligence Marchés chez AAA DATA.

  3. C’est aussi en 2022 que la part des véhicules électriques (VE) a dépassé celle des motorisations diesel en France, alors que ces dernières représentaient encore ¾ des ventes en 2008. Avec une part de marché avoisinant les 16% pour les VE et 14% pour le diesel en décembre 2022, le constat est sans appel : l’électrification du parc auto français se confirme. Cette dynamique se vérifie non seulement sur le mois écoulé mais aussi sur les douze mois de l’année qui voient progresser de 25% les immatriculations de VE, quand celles des diesel régressent en moyenne de 32%.

  4. A noter également que les hybrides continuent à se tailler une belle part du marché, à 30% en décembre (dont 9% en hybrides rechargeables) et 29% (dont 8% en hybrides rechargeables) sur l’ensemble de l’année et que les motorisations alternatives (Superéthanol, GPL) profitent du contexte économique inflationniste et de la baisse du pouvoir d’achat pour émerger. Ces dernières représentent en décembre 5% du marché et 5% sur les douze mois écoulés.

  5. Nouvelles tendances, nouveaux usages : les particuliers aussi rebattent les cartes et être propriétaire de son véhicule n’est plus la norme. 2022 est ainsi une année de bascule : elle voit l’essor de nouveaux types de financement au profit des solutions de financement locatif. La Location Longue Durée (LLD) est en progression de 4% en décembre 2022 alors qu’elle reculait de 5% sur la même période en 2021. Au total, les solutions locatives (location avec option d’achat et location longue durée) représentent 51% des ventes de VN pour les particuliers en décembre 2022, contre 49% pour les achats.

  6. Top 3 des voitures neuves préférées des Français (particuliers uniquement) en 2022

    DACIA – SANDERO 3
    PEUGEOT – 208 II
    RENAULT – CLIO V

VO récent ou ancien, le casse-tête de l’occasion pour les automobilistes

  1. Le marché de l’occasion est, encore en décembre, impacté par la pénurie de véhicules neufs qui se répercute sur tous ses segments : au global, l’occasion recule de 12,6% sur le dernier mois de l’année. En 2022, 5,2 millions de voitures ont changé de propriétaire (soit une baisse de 13,5% par rapport à 2021)

  2. La dynamique à l’oeuvre n’est toutefois pas uniforme : entre injonctions climatiques et pouvoir d’achat, les différents segments du marché de l’occasion connaissent des évolutions contrastées. Ainsi les VO les plus récents (moins de 5 ans) reculent de 21,6% en décembre, ceux plus âgés (de 5 à 10 ans d’ancienneté) de 12,3% et les plus anciens (VO de plus de dix ans) de 5,3%. Cette évolution entraîne une tension à la hausse sur les prix des véhicules d’occasion les plus récents, ce qui pousse les acheteurs à se tourner vers des modèles plus anciens, moins onéreux mais polluant plus. Un paradoxe dans un contexte de mise en place de zones à faibles émissions dans de nombreuses métropoles françaises, impliquant l’interdiction de circulation, à terme, des modèles les plus polluants.

Les acteurs chinois dans les starting-blocks

  1. Dans ce marché en mutation, de nouveaux acteurs arrivent à tirer leur épingle du jeu. Les constructeurs chinois font une percée dans les best-sellers de l’année, notamment avec leurs motorisations électriques. Sur le seul mois de décembre, les véhicules électriques de la marque MG ne sont plus qu’à quelques marches du podium et se placent en sixième position avec 1486 unités vendues, contre 1891 Peugeot, 2558 Volkswagen, 2800 Dacia, 3947 Renault et Tesla, en tête (5416).

Prévisions 2023

  1. « Plusieurs facteurs nous laissent penser que 2023 sera encore une année tendue sur le marché des voitures neuves. D’abord, les contraintes qui ont pesé en 2022 ne disparaitront sans doute pas en 2023. Nous continuerons d’évoluer dans un contexte de crise des semi-conducteurs, de pression sur le pouvoir d’achat des Français et de guerre en Ukraine. Ensuite, nous avons constaté une baisse des commandes de VN en 2022, ce qui aura des répercussions sur le niveau des ventes cette année. Enfin, les Français vont continuer d’arbitrer entre voiture neuve et voiture d’occasion et pour alléger l’impact sur leur budget de l’acquisition d’une voiture, privilégier des solutions de financement locatif » analyse Marie-Laure Nivot.

  1. Plus d’informations ou de données sur demande auprès du service de presse.

    aaadata@rumeurpublique.fr
    Ingrid Seithumer – 06 64 10 91 78
    Diane Loth – 06 22 73 56 43

  2. À propos d'AAA DATA :

    AAA DATA, acteur historique et de référence de la donnée valorisée, détecte et identifie les comportements, les besoins et tendances des consommateurs pour anticiper les usages de demain et proposer à ses clients des modèles sur-mesure. AAA DATA s’appuie sur une base de données fiable et avérée. Grâce à son référentiel de données et à son expertise, AAA DATA a su développer des solutions innovantes et anticiper les besoins de demain, et ce dans une grande variété de domaines de consommation.

Nos derniers articles

20220106_logojournal_de_l_automobile_nouveau-format
30 Jan 2023

AAA DATA revisite la segmentation automobile

20220131_logoradioclassique
30 Jan 2023

Deux-roues : Le marché français en nette baisse

bandeau-3a-data_slider_v5-2
30 Jan 2023

Intelligence Auto : les 5 thématiques Auto qui vous ont marqué en 2022