Communiqué de presse 1er août 2022
L’électrification s’accélère sur un marché qui poursuit son recul en juillet

01/08/2022

Temps de lecture : 3 minutes
  1. Le marché des voitures neuves continue à suivre la même pente négative en juillet, quatorzième mois consécutif de baisse. Même celui de l’occasion s’inscrit désormais en recul durable. Pénuries, pouvoir d’achat en berne et incertitudes sur l’avenir pèsent sur les livraisons et les commandes. Comme les mois précédents, seules les motorisations électriques, hybrides (hors-rechargeables) et à carburant alternatif (bioéthanol) parviennent à progresser. AAA Data s’est d’ailleurs intéressé aux acheteurs de voitures électrifiées, plus âgés, plus aisés et plus masculins que le reste du marché. Et en cette période de congés d’été, le marché des camping-cars subit un retournement brutal à la baisse.

  2. La trajectoire est assez régulière depuis janvier : le marché des voitures neuves perd 7% en juillet et 15,3% sur les sept premiers mois de l’année. AAA DATA, l’expert de la donnée augmentée, enregistre 107 547 immatriculations de voitures neuves sur le mois écoulé, contre 115 713 en juillet 2021 et 172 225 sur le même mois de 2019. 879 527 voitures neuves ont été immatriculées depuis le 1 er janvier, contre 1 338 667 sur la même période de 2019, soit une perte de plus de 450 000 voitures par rapport à la dernière année d’avant crise. Quant au marché de l’occasion, il demeure baissier depuis maintenant huit mois, à – 19,5% en juillet avec 425 439 transactions.

  3. « La problématique du pouvoir d’achat et l’attentisme des acheteurs lié aux craintes sur l’avenir, à l’évolution des réglementations et des offres de motorisations s’ajoutent depuis plusieurs mois aux pénuries de voitures neuves », explique Marie-Laure Nivot, Responsable Intelligence Marché d'AAA DATA. « Cependant le marché poursuit sur la voie de l’électrification et il est intéressant d’observer les profils d’acheteurs de voitures électriques et hybrides rechargeables, très différent de celui des voitures thermiques. »

La poussée de l’électrique loin de compenser la chute du diesel et de l’essence

  1. Alors que les motorisations essence (- 12 %) et plus encore diesel (- 27 %), continuent à tirer vers le bas les ventes de voitures neuves, les électriques progressent encore de 69 %. Leur part de marché ne dépasse toutefois pas 12 %, contre 17 % pour le diesel et 39 % pour l’essence. Les hybrides dans leur ensemble, à – 7 % et 28 % de part de marché subissent encore et pour le cinquième mois consécutif la désaffection des automobilistes. Les hybrides rechargeables, dont les vertus sont de plus en plus remises en question, reculent de 33 % en juillet.

L’occasion reste en baisse sur toutes les tranches d’âge

  1. En baisse pour le huitième mois consécutif, le marché de l’occasion perd – 19,5 % en juillet, avec 425 439 transactions. Ce sont de nouveau les modèles de moins de 5 ans (- 29,3 %) qui sont les plus touchés, en raison de la chute des ventes de voitures neuves depuis 2020. Mais ceux de 5 à 10 ans perdent 19,5 % et les plus âgés, 10 ans et plus, reculent de 10,7 %.

Qui sont les acheteurs voitures électrifiés ?

  1. Alors que les voitures 100% électriques et hybrides rechargeables continuent à se faire une place sur le marché, en neuf comme en occasion, AAA Data a étudié en détail le profil de leurs acheteurs particuliers et constate quelques tendances très marquées. Par rapport à ceux des voitures non électrifiées, ils sont plus âgés (50,6 ans contre 44,9 ans), masculins à 65% contre 62%, Majoritairement issus des tranches les plus aisées de la population et installés dans les régions Ile-de- France, Auvergne Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine, ils habitent pourtant un peu plus des communes rurales (28 % contre 26%). Compte-tenu de l’offre, ils sont nombreux à opter pour un modèle neuf (43%), tandis que les acheteurs de modèles non électrifiés se tournent à 89 % vers l’occasion. Il en va de même pour les modes de financement, où la location représente 42% des modèles électriques et hybrides rechargeables, mais seulement 7% pour les autres.

  2. En juillet le podium des immatriculations électriques à particuliers est occupé par les trois françaises : Renault Megane E-Tech, Peugeot e-208, Renault Twingo.

Retournement à la baisse des ventes de camping-cars neufs

  1. Les camping-cars neufs ont bénéficié ces deux dernières années d’un fort engouement, en grande partie lié à la crise sanitaire et aux confinements. Leurs ventes ont ainsi progressé de 6% en 2020, au sein d’un marché des véhicules utilitaires en baisse de 16%, et elles ont même bondi de 25% en 2021 (+ 8 % pour les VU). En 2022 la tendance s’inverse nettement, puisque leurs ventes chutent de 18 % sur le premier semestre (-24 % pour les VU) et que les données provisoires sur le mois de juillet semblent montrer une accentuation de cette tendance.

  1. Plus d’informations ou de données sur demande auprès du service de presse.

  1. Contact Presse

    aaadata@rumeurpublique.fr
    Stéphane Chevalier– 06 26 63 69 08
    Diane Loth – 06 22 73 56 43

  2. À propos de AAA DATA :

    AAA DATA, acteur historique et de référence de la donnée valorisée, détecte et identifie les comportements, les besoins et tendances des consommateurs pour anticiper les usages de demain et proposer à ses clients des modèles sur-mesure. AAA DATA s’appuie sur une base de données fiable et avérée. Grâce à son référentiel de données et à son expertise, AAA DATA a su développer des solutions innovantes et anticiper les besoins de demain, et ce dans une grande variété de domaines de consommation.

Nos derniers articles

28 Juil 2022

Quel est le profil acheteur d’un véhicule électrique ?

24 Juil 2022

Corse : l’augmentation des voitures sans permis inquiète la police

22 Juil 2022

La crainte d’une rupture entre les constructeurs et les automobilistes

Pour plus d'information, contactez nos experts Data

NOUS CONTACTER