L’électrique d’occasion frôle le point de pénétration