L’effet portefeuille joue en faveur du marché de l’occasion