Le marché de l’occasion reste sous forte influence du CtoC