La fin de la voiture individuelle, un défi pour les assureurs