La dévalorisation du patrimoine des classes moyennes