En Touraine, on préfère les voitures françaises