20211028shutterstock_389699368

Communiqué de presse 1er juillet 2024

Le calendrier pénalise le marché automobile français

01/07/2024

Temps de lecture : 3 minutes
  1. 👉 Les immatriculations VPN dans le négatif (-5 %)
    👉 Baisse importante des achats des particuliers
    👉 Les hybrides résistent (+18 %)
    👉 Les ventes de Minibus explosent avant les JO
    👉 Le marché du VO est stable (0 %)

  2. En juin, les immatriculations de voitures particulières neuves (VPN) ont chuté pour le deuxième mois consécutif par rapport à la même période de l’année écoulée (-5 %).

    Le calendrier a joué en défaveur du marché automobile avec deux jours ouvrés en moins par rapport à juin 2023. En jours comparables, la croissance du marché serait de +5 %. Depuis le début de l’année (de janvier à juin), les immatriculations ont cependant augmenté de +3 % par rapport à la même période de l’année dernière. Le marché des voitures d’occasion est stable (0 %).

  3. AAA DATA, l’expert de la donnée augmentée, enregistre 181 712 immatriculations de VPN sur le mois écoulé, soit un nombre légèrement inférieur à celui de juin 2023 qui contenait deux jours ouvrés de plus. Pour rappel, il s’était vendu 190 847 unités en juin 2023, en hausse de 12 % par rapport à juin 2022.

    Les achats des particuliers (-9 %) sont en forte baisse, ainsi que ceux des sociétés hors automobile (-6 %), tandis que les VD+garages (+9 %) et des constructeurs (+12 %) tirent le marché du neuf vers le haut.

  4. Marie-Laure Nivot, Head of Automotive Market Analysis chez AAA DATA : « Les particuliers adoptent une posture attentiste pour leur projet d’achat automobile et semblent attendre une baisse de prix des voitures. »

Les hybrides résistent

  1. Alors que le contexte politique actuel amène des incertitudes pour le secteur automobile, notamment autour de l’interdiction des ventes de véhicules thermiques en Europe en 2035, les ventes de voitures électriques diminuent fortement : -10 % sur le mois écoulé, avec une part de marché à 16 %. En revanche, les motorisations hybrides bénéficient encore d’une tendance haussière, avec une croissance des immatriculations de 19 % et s’accaparent 42 % du marché des VPN, soit 8 points de plus qu’en juin 2023. Dans le détail, les hybrides légères (MHEV) progressent de 53 % et représentent 16 % du marché et les hybrides non rechargeables (HEV) de 23 %, avec une part de marché de 19 %. En revanche, les hybrides rechargeables (PHEV) accusent une baisse de -22 % (8 % du marché). Les motorisations essence chutent de -20 % (30 % du marché) et les diesel de -8 % (9 % du marché).

TOP 3 des modèles de voitures électrifiées, juin 2024

aaadata_cp_juillet_24-1
TOP 3 des modèles de voitures électrifiées, juin 2024

Les voitures électriques chinoises à l’avenir surtaxées

  1. Le 12 juin, l’Union Européenne annonçait la mise en place d’une surtaxe sur l’importation voitures électriques produites en Chine à partir du 1er juillet. Les résultats actuels de ces marques sont déjà très variables en juin 2024 par rapport à juin 2023.


    AIWAYS : +78 %
    BYD : plus que doublé
    LEAPMOTOR : -89 %
    LYNK CO : -85 %
    M.G : -31 %
    SERES : -85 %
    SMART : +34 %

Les SUV toujours en tête, les ventes de Minibus explosent

  1. L’attrait des Français pour les SUV ne décroît pas. Les voitures tous terrains/tous chemins représentent toujours une voiture neuve sur deux (50 %), avec des immatriculations stables sur le mois écoulé. Les immatriculations de berlines baissent de leur côté (-13 %), représentent tout de même encore 42 % du marché.

    Les segments des petites voitures B-SUV et C-SUV tirent le marché à la hausse avec des croissances respectives au niveau des ventes de +6 % et +3 %, représentant 42 % du marché des VPN. Le segment B subit une baisse importante de ses immatriculations (-12 %).

    A un mois des Jeux Olympiques, les ventes de Minibus ont plus que doublé (3 886 immatriculations).

Le marché de l’occasion résiste

  1. Après une légère croissance au mois de mai (+2,9 %), les ventes de véhicules d’occasion restent stables malgré les deux jours ouvrés en moins avec 468 436 unités écoulées.

    Le marché de l’occasion est encore une fois porté par les voitures les moins polluantes : les immatriculations des modèles Crit’Air 0, c’est à dire 100% électriques, font un bond de 73 % et celles des Crit’Air 1 de 19 %. Les transactions sur les autres voitures d’occasion poursuivent leur ralentissement : -6 % pour les Crit’Air 2, -12 % pour les Crit’Air 3, -18 % pour les Crit’Air 4 et -18 % pour les Crit’Air 5.

TOP 3 des modèles de voitures d’occasion électriques, juin 2024

large-aaadata_cp_juillet2_24
TOP 3 des modèles de voitures d’occasion électriques, juin 2024
  1. Plus d’informations ou de données sur demande auprès du service de presse

    aaadata@rumeurpublique.fr
    Léo Chompré – 06 14 35 41 74

  2. À propos d'AAA DATA :

    AAA DATA, acteur historique et de référence de la donnée valorisée, détecte et identifie les comportements, les besoins et tendances des consommateurs pour anticiper les usages de demain et proposer à ses clients des modèles sur-mesure. AAA DATA s’appuie sur une base de données fiable et avérée. Grâce à son référentiel de données et à son expertise, AAA DATA a su développer des solutions innovantes et anticiper les besoins de demain, et ce dans une grande variété́ de domaines de consommation.

Nos derniers articles

20240723_le_figaro_logo_v2
22 Juil 2024

Citadine ou sportive, thermique ou électrique… À quoi ressemblent les voitures des Français

20240723_viral_mag_logo_v2
22 Juil 2024

Le portrait-robot du parc automobile français en 2023

20240220_logo_auto_moto_270
22 Juil 2024

La voiture électrique ne séduit plus, les constructeurs dépités