30% des sociétés de services de l’automobile risqueraient la faillite